Police municipale

Vous le savez, la sécurité des Belfortains est l’une de mes priorités. C’est pourquoi, au lendemain des attentats de Nice qui avaient frappé la France le 14 juillet 2016, j’avais pris la décision d’armer nos policiers municipaux.
C’est aujourd’hui chose faite pour 10 d’entre eux qui satisfont aux obligations de formation et d’entraînement nécessaires. Le reste des agents sera équipé en juin prochain, le temps pour ces derniers de répondre aux exigences légales et réglementaires.
Cette mesure s’ajoute à l’ensemble des dispositions visant à renforcer les moyens humains et matériels, qu’avec mon adjoint Gérard Piquepaille nous avons pris en matière de sécurité. Malheureusement, l’attaque de Londres qui hier a frappé la démocratie britannique en son cœur, conforte mon choix d’armer la police municipale.
J’en profite d’ailleurs pour adresser tout mon soutien au peuple britannique qui a été frappé au coeur de sa démocratie.

 

Mes voeux aux Belfortain(e)s

Je vous souhaite ainsi qu’au nom du conseil municipal tous nos vœux, de santé, de bonheur, de réussite, dans vos projets personnels, professionnels, et associatifs… que 2016 voit la réalisation de tous vos projets qui vous tiennent à cœur.

Les vœux de cette année sont empreints d’une gravité et d’une solennité au dernier jour d’une année 2015 marquée par les attentats de Charlie Hebdo et du Bataclan. Malgré cela, permettez-moi d’avoir une pensée particulière à l’intention de celles et de ceux qui, sur ce réseau social ou d’autres manières, m’ont manifesté leur soutien et m’encouragent à poursuivre mon entreprise pour Belfort.

J’ai souhaité renforcé le lien entre les habitants et les élus, il est important que les habitants se réapproprient les questions de leur ville. La classe politique est confrontée à une crise de confiance de la part des citoyens, qui se sentent éloignés voire exclus des choix politiques, dont ils constatent pourtant les conséquences dans leur vie quotidienne.

Je souhaite à Belfort endiguer ce phénomène en encourageant la démocratie directe. C’est pour cette raison que je continuerai à vous demander votre avis. Car je crois, que c’est en favorisant l’expression et la participation collective que nous renouerons avec une dynamique de rassemblement, d’unité et de progrès.

Très bonne année à chacun et à chacune d’entre vous.

http://dai.ly/x3k7d6b

 

 

La minute de silence à Belfort

Les 2 000 personnes rassemblées devant le parvis de l’Hôtel de Ville sont unies avec force et grandeur. Belfort s’est paré de tricolore. Une armée est en marche contre la barbarie, notre ennemi commun.

Plusieurs minutes de silence dans un recueillement emprunt d’émotionIMG_1495 pour l’ensemble des élus municipaux et départementaux qui s’étaient rassemblés pour rendre hommage au son de « La Marseillaise » à ces victimes du 13 novembre 2015 tombées sous la violence des barbares du terrorisme. Les applaudissements ont sonné la fin de ce rassemblement républicain. Fier de Belfort, magnifique moment de recueillement et d’unité sur la place d’Armes. Vous étiez plus de 2 500 personnes rassemblés, unis, soudés.

Attentats du 13 novembre 2015 Paris

COMMUNIQUE DE PRESSE

« J’éprouve un sentiment d’horreur d’effroi et j’exprime mon indignation, face à la barbarie qui vient de se produire à Paris au cœur de notre pays.

Par ces cibles multiples qui ont été atteintes cette nuit, c’est un symbole qui est touché, celui de la vie sociale. » réagit Damien Meslot Député-maire de Belfort.

« Je veux avant tout exprimer ma solidarité et ma compassion, aux victimes, leurs familles et leurs proches. Il faut éviter que la peur s’installe et être à la hauteur de toutes les circonstances, de ne pas créer des divisions inutiles. Il faut cesser toute forme d’angélisme en la matière devant les menaces. Face à la terreur, la France doit faire le travail que les citoyens attendent : les protéger et éradiquer ces groupes qui nous menacent.

Il faut garder son sang froid et réagir avec détermination. Aucune mesure ne pourra être efficace à 100% face a des gens qui sont prêts à se faire sauter pour perpétrer les attentats. La meilleure réponse c’est la République et la cohésion nationale. La terreur ne doit pas nous faire courber l’échine.

C’est la devise républicaine qui est attaquée mais comme en janvier, toutes les composantes de la Nation doivent s’unir pour faire face au danger. C’est la Nation qui doit combattre la terreur », conclut-il.

 

Journée nationale d’action : Faisons cause commune le 19 septembre 2015

L’Etat a décidé de réduire de 30% les dotations accordées jusque-là aux communes et intercommunalités pour assurer leurs missions.
Cette baisse massive est sans précédent et concerne chaque commune ou intercommunalité, chaque habitant, sans exception. La Ville de Belfort a participé à la journée d’action nationale lancée à l’appel de l’AMF du 19 septembre 2014.

La situation est limpi­de : les mairies seront obli­gées d’agir sur les impôts locaux pour soutenir les in­vestissements, face au dé­sengagement de l’État. Im­pôts, locaux et fonciers, qui ont déjà considérablement augmenté depuis cinq ans. À Belfort je m’y oppose.

communes en danger